Actualisé

Voile – Vendée GlobeLe passage du cap Horn par Alan Roura en images

Le marin genevois a doublé lundi le dernier des trois grands caps au menu du Vendée Globe, la course autour du monde en solitaire sur monocoque.

par
duf
1 / 4
C'est en 13e position provisoire du Vendée Globe qu'Alan Roura a doublé lundi le mythique cap Horn, le point continental le plus au sud de la planète.

C'est en 13e position provisoire du Vendée Globe qu'Alan Roura a doublé lundi le mythique cap Horn, le point continental le plus au sud de la planète.

Prodis Security
«Ça fait deux heures que je vois la côte, en distinguant très bien le relief de la terre de feu, avec son pic, le cap Horn, droit devant. Je lai rasé, je suis passé à 2 milles, dans 33 nuds de vent, dans une mer démontée», a commenté le Genevois.

«Ça fait deux heures que je vois la côte, en distinguant très bien le relief de la terre de feu, avec son pic, le cap Horn, droit devant. Je lai rasé, je suis passé à 2 milles, dans 33 nuds de vent, dans une mer démontée», a commenté le Genevois.

Prodis Security
Prudent, Roura avait affalé sa grand-voile pour ne naviguer qu'avec une petite voile à l'avant de son monocoque et ne pas risquer d'endommager l'embarcation dans le gros temps.

Prudent, Roura avait affalé sa grand-voile pour ne naviguer qu'avec une petite voile à l'avant de son monocoque et ne pas risquer d'endommager l'embarcation dans le gros temps.

Prodis Security

Alan Roura, le Genevois skipper de «La Fabrique», a passé lundi à 17h39 (heure suisse) le cap Horn, troisième et dernier grand cap du parcours du Vendée Globe. Il a mis 71 jours, 4 heures et 37 minutes pour atteindre ce but depuis le départ des Sables-d'Olonne.

Dans un communiqué, Roura a déclaré: «Ça fait deux heures que je vois la côte, en distinguant très bien le relief de la Terre de Feu, avec son pic, le cap Horn, droit devant. Je l'ai rasé, je suis passé à 2 milles, dans 33 nœuds de vent, dans une mer démontée.»

Alan Roura, première vidéo en mer

Le navigateur genevois engagé sur le Vendée Globe, course autour du monde en solitaire, nous raconte ses premières impressions, environ une semaine après son départ des Sables d'Olonne.

Prudent, le skipper, qui pointe toujours au 13e rang provisoire de l'épreuve, avait affalé sa grand-voile pour ne naviguer qu'avec une petite voile à l'avant de son monocoque et ne pas risquer d'endommager l'embarcation dans le gros temps.

Alan Roura se prépare au Vendée Globe

A 23 ans, le marin genevois est le plus jeune participant à la célèbre régate autour du monde en solitaire.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!