Dopage : Le passeport stéroïdien testé en décembre
Actualisé

Dopage Le passeport stéroïdien testé en décembre

La Coupe du monde des clubs au Japon permettra à la FIFA de tester le passeport stéroïdien. Ce nouvel outil de la lutte antidopage vise à détecter la prise de stéroïdes anabolisants comme la testostérone.

Les joueurs de Barcelone, Santos et des cinq autres clubs engagés dans cette compétition du 8 au 18 décembre subiront des contrôles inopinés dans les semaines précédentes afin d'élaborer leur profil.

«La FIFA fera passer des tests à tous les joueurs de chaque club afin de comparer les profils stéroïdiens de chacun avec les échantillons qui seront prélevés durant la Coupe du Monde des clubs», souligne-t-elle dans un communiqué.

Contrairement à un contrôle antidopage classique qui s'attache à détecter une substance interdite dans les urines ou le sang d'un athlète, le passeport biologique a pour but de mettre en évidence le dopage en observant ses effets sur l'organisme. (ats)

Ton opinion