Affaire Cahuzac: Le patrimoine des ministres sera déclaré
Actualisé

Affaire CahuzacLe patrimoine des ministres sera déclaré

Les ministres du gouvernement de Jean-Marc Ayrault doivent publier leurs déclarations de patrimoine d'ici au 15 avril, conformément aux annonces de François Hollande en marge de l'Affaire Cahuzac.

Le pouvoir socialiste français restait englué lundi dans les suites de l'affaire Cahuzac alors que le climat malsain engendré par les mensonges de l'ex-ministre du Budget s'est encore alourdi. Plusieurs élus ont publié ou annoncé leur intention de publier leur déclaration de patrimoine.

Les aveux de l'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac, qui a admis la semaine dernière avoir détenu un compte bancaire en Suisse, ont provoqué une onde de choc au Parti socialiste. Ils ont contraint François Hollande à préparer une série de mesures visant à «moraliser» la vie politique.

Plusieurs dirigeants et cadres d'Europe Ecologie-Les Verts, (EELV), dont les ministres Cécile Duflot et Pascal Canfin, devaient publier lundi leur patrimoine. Ils souhaitent «transformer l'affaire Cahuzac en opportunité pour plus de transparence pour lutter contre les paradis fiscaux».

L'enregistrement attribué à Jérôme Cahuzac

Des publications critiquées

La ministre PS déléguée chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion Marie-Arlette Carlotti a publié sa déclaration de patrimoine. Lundi, le gouvernement français a annoncé que les ministres allaient en faire de même d'ici le 15 avril.

Pour le secrétaire national du Parti de Gauche, François Delapierre, cette série de publications de déclarations de patrimoine n'est pas à la hauteur de la situation.

«Des gens vont publier leur patrimoine, ça veut dire que ceux qui ne le publient pas ont des choses à cacher? Si tout le monde le publie, il y aura malgré tout des gens qui vont mentir, puisque M. Cahuzac avait publié des choses et qu'il a menti», a-t-il déclaré sur iTélé.

Climat délétère

Lundi, le climat délétère qui règne en France s'est accentué avec une rumeur relayée par «Libération». Selon le quotidien, le chef de la diplomatie Laurent Fabius serait lui aussi détenteur d'un compte bancaire en Suisse. Le numéro deux du gouvernement a aussitôt fait savoir qu'il démentait.

Le fondateur de Mediapart, Edwy Plenel, qui a promis vendredi d'autres révélations sur un «scandale républicain après avoir révélé «l'affaire Cahuzac» en décembre, a critiqué tard dimanche soir l'information relayée par «Libération».

«Libération perd la tête: demain (lundi), il transforme en information une rumeur sur Fabius en prétendant démentir une non-information de Mediapart», a-t-il écrit.

Face à l'urgence d'assainir la vie politique, le gouvernement travaille à un projet de loi basé sur des mesures annoncées mercredi: réforme du Conseil supérieur de la magistrature pour «renforcer l'indépendance de la justice», lutte «impitoyable» contre les conflits entre intérêts publics et privés avec la «publication et le contrôle» du patrimoine des ministres et parlementaires, «interdiction de tout mandat public» pour les élus condamnés pénalement pour fraude fiscale et corruption.

Ce projet de loi sera présenté au conseil des ministres le 24 avril en vue d'une adoption avant l'été, ont annoncé lundi les services du Premier ministre.

La droite veut un remaniement

Près d'une semaine après les aveux de Jérôme Cahuzac, l'opposition de droite ne baisse pas la garde. «Les jours du gouvernement sont comptés», a ainsi lâché ce week-end Xavier Bertrand, ex-ministre de Nicolas Sarkozy, député du parti UMP qui réclame un remaniement gouvernemental.

Pour le quotidien «Le Figaro», proche de l'opposition, «la rupture s'amplifie entre les Français et leurs élus». Selon un sondage OpinionWay pour le journal et la chaîne de télévision LCI, 77% des Français estiment que leurs élus sont «plutôt corrompus», 36% des sondés exprimant du «dégoût» à l'égard de la politique.

«La population a été ébranlée dans ses profondeurs, il y a aujourd'hui une rupture de confiance avec le monde politique», reconnaît-on dans l'entourage du chef de l'Etat.

Un temps évoquée, l'hypothèse d'un remaniement gouvernemental rapide semble remisé à plus tard. François Hollande a fait valoir que le scandale Cahuzac était le fait d'un homme et non la responsabilité de l'exécutif. (afp)

Les ministres vont publier leurs déclarations de patrimoine

Tous les membres du gouvernement français auront publié leur déclaration de patrimoine d'ici le 15 avril, a annoncé lundi le Premier ministre Jean-Marc Ayrault qui présentera un projet de loi le 24 avril sur la moralisation de la vie politique après le scandale Cahuzac. Jean-Marc Ayrault recueillera jeudi les propositions et les réactions des principaux responsables du Parlement aux mesures envisagées par le gouvernement pour moraliser la vie politique dans la foulée des aveux de l'ex-ministre du Budget Jérôme Cahuzac, titulaire d'un compte bancaire non déclaré à l'étranger. «Le projet de loi sera présenté au Conseil des ministres le 24 avril, avant d'être soumis au Parlement selon un calendrier permettant son adoption avant l'été», précise les services du Premier ministre dans communiqué.

Ton opinion