Actualisé 07.03.2018 à 10:39

Trafic aérien

Le patron de l'aéroport de Genève se veut rassurant

L'aéroport de Genève pourrait accueillir 25 millions de passagers par an à partir de 2030, contre 17 millions aujourd'hui.

André Schneider promet aussi des efforts pour «réduire au maximum» la pollution de l'air engendrée par le trafic.

André Schneider promet aussi des efforts pour «réduire au maximum» la pollution de l'air engendrée par le trafic.

Keystone

L'aéroport de Genève pourrait accueillir 25 millions de passagers par an à partir de 2030, contre 17 millions aujourd'hui. Son directeur général André Schneider se veut toutefois rassurant. Selon lui, cette croissance ne s'accompagnera pas d'une hausse des nuisances sonores.

Dans une interview accordée mercredi au Matin, André Schneider rappelle que le plan sectoriel de l'infrastructure aéronautique (PSIA) relatif à l'aéroport de Genève, actuellement en consultation, prévoit une courbe de bruit maximale à ne pas dépasser. «En 2030, l'impact sonore devrait être plus faible qu'aujourd'hui», note-t-il.

Le taux de remplissage des avions, qui s'améliore d'année en année, sous-tend cet optimisme exprimé par le patron de Genève-Aéroport. «En continuant dans cette voie, nous serons bien en dessous des prédictions de Berne». Les prévisions du PSIA annoncent un vol toutes les 90 secondes à Genève dès 2030.

Réduire la pollution

André Schneider promet aussi des efforts pour «réduire au maximum» la pollution de l'air engendrée par le trafic. «Les principales compagnies sont en train de renouveler leur flotte aérienne dans cette optique». Par ailleurs, à la fin de l'année, 1% du carburant sera remplacé par du biokérosène.

Pour le directeur général de Genève-Aéroport, le PSIA est un équilibre, «un compromis très helvétique». André Schneider n'est pas fermé à la discussion pour autant, si, le cas échéant, la Confédération devait revoir ses plans sous la pression des communes voisines de l'aéroport et des opposants à la croissance envisagée. (nxp/ats)

(NewsXpress)
Trouvé des erreurs?Dites-nous où!