Actualisé 14.03.2009 à 17:15

Crise économiqueLe patron de Postbank est prêt à toucher un euro de salaire en 2009

Le patron de Postbank, Wolfgang Klein, est prêt à travailler pour un euro symbolique en 2009, après en avoir gagné plus de 3,3 millions en 2008 malgré les pertes de la banque allemande, indique samedi le quotidien Bild.

«Je vais demander au conseil d'administration de Postbank, de travailler cette année pour un euro. Je veux montrer ainsi clairement que dans cette situation, seul l'intérêt de la banque compte et pas mon intérêt personnel», a déclaré M. Klein au quotidien.Les salaires des dirigeants de Postbank avaient bondi de 54% en 2008, à la faveur d'une prime exceptionnelle, alimentant un vif débat en Allemagne sur la distribution de bonus aux patrons de sociétés en difficulté.M. Klein avait touché 2,4 millions de prime exceptionnelle en plus de son salaire de base, décidée en mai afin d'inciter les membres du directoire à rester après l'entrée de Deutsche Bank dans le capital du groupe.Le patron de Postbank a justifié le versement de cette prime, versé après «avoir travaillé des nuits et des nuits, et pendant les week-ends», dans le magazine Der Spiegel à paraître lundi.Postbank a connu en 2008 la première perte de son histoire, d'un montant net de 821 millions d'euros, principalement en raison de dépréciations de ses portefeuilles d'actions à cause de la crise financière.fbe/ca (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!