Le patron du Forward sera-t-il suspendu?
Actualisé

Le patron du Forward sera-t-il suspendu?

MORGES – L'enquête avance sur l'agression d'un arbitre de hockey par le président du Forward Morges (révélé hier dans «20 minutes»).

Sur les six personnes entendues, toutes confirment l'agression survenue à la fin du match de samedi. Première conséquence: «J'ai demandé au président de la Ligue romande de hockey qu'il soit suspendu de match jusqu'à la fin de l'enquête. Elle peut prendre plusieurs semaines», a indiqué hier Jean-François Galley. Le patron des Bulldogs s'expose au final à des sanctions qui s'échelonnent entre l'avertissement et l'exclusion. Une plainte civile a aussi été déposée. Si Olivier Haberthür regrette sa réaction à chaud, il estime pourtant avoir eu raison sur le fond. Selon lui, son équipe a déjà été lésée à Meyrin par la même personne. Il lui reproche sa partialité, qu'il a déjà signifiée par écrit au responsable des arbitres.

(ros)

Ton opinion