Actualisé

Le patron suisse est le plus viré

Les patrons suisses sont ceux qui partent le plus souvent contre leur gré.

Leur départ est involontaire dans 60% des cas, contre 50% en moyenne mondiale. On les remercie souvent pour rendement insuffisant. Selon une étude récente, pas moins de 15,3% des titulaires ont changé d'identité, soit près d'un sur sept. En Suisse, un président abandonne en moyenne à 52 ans, après 4,2 ans en poste.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!