Actualisé 27.10.2009 à 08:20

AustralieLe pays s'excuse auprès de 500 000 enfants maltraités

Le Premier ministre australien Kevin Rudd va présenter le mois prochain des excuses nationales aux centaines de milliers d'enfants, victimes de violences dans des institutions publiques entre 1930 et 1970, a indiqué mardi le gouvernement.

M. Rudd (travailliste) va s'excuser au nom de la nation auprès de ceux encore vivants des quelque 500 000 enfants victimes d'abus en tous genres dans des orphelinats ou des foyers d'accueil publics, a déclaré Jenny Macklin, ministre de la famille. Ces enfants sont baptisés en Australie «Forgotten Australians» (Les Australiens oubliés).

Le Premier ministre fera cette déclaration le 16 novembre au Parlement, qui intervient après les excuses historiques présentées en février dernier à la «Génération volée» (stolen generation), qui désigne les enfants aborigènes enlevés jadis à leur famille pour être éduqués dans des institutions blanches.

«Beaucoup de ces enfants ont été victimes d'abus sexuels ou physiques ou de harcèlement moral de la part de ceux qui devaient prendre soin d'eux», a déclaré Mme Macklin, au Parlement. «Aujourd'hui, nombre d'entre eux continuent d'en payer le prix et souffrent de maladies mentales, de difficultés financières ou professionnelles ou même sont des sans abris».

En 2004, un rapport du Sénat avait recommandé cette démarche de repentance envers ces enfants, dont environ 7000 étaient des migrants de Grande-Bretagne. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!