Actualisé

Séisme en ItalieLe pays se prépare à des funérailles nationales

L'Italie a commencé mercredi à enterrer les victimes du séisme qui a fait 272 morts (nouveau bilan provisoire de la police) dans les Abruzzes, dans le centre de l'Italie.

Si les recherches se poursuivent pour retrouver des rescapés deux jours après la catastrophe, l'espoir de retrouver des survivants s'amenuise.

Le bilan du séisme est de 272 morts et de plus de «100 blessés graves», selon le chef du gouvernement Silvio Berlusconi et la police locale, dont 16 enfants. Il a confié avoir craint le jour du séisme, après le survol de la zone, que «le nombre des morts n'atteigne le millier». Onze personnes sont encore portées disparues.

Lors de cette troisième visite sur le terrain, M. Berlusconi a confirmé que les funérailles nationales des victimes auraient lieu vendredi à L'Aquila, épicentre de la catastrophe. Les deux premières victimes ont été enterrées mercredi après-midi, l'une dans la région touchée par le séisme, l'autre dans celle voisine du Molise.

Les matchs de football prévus vendredi pour la 35e journée de championnat de série B ont été reportés à mardi prochain. Le pape Benoît XVI a pour sa part annoncé au cours de son audience générale qu'il «espérait» se rendre «dès que possible» sur les lieux de la catastrophe.

«Miracle d'Eleonora»

Les recherches d'éventuels survivants se poursuivront jusqu'à dimanche, a déclaré pour sa part le ministre de l'Intérieur Roberto Maroni. Elles auraient dans un premier temps dû être interrompues jeudi.

Des proches de disparus se pressaient mercredi encore autour des ruines de ce qui fut un foyer d'étudiants à L'Aquila, espérant contre toute logique qu'ils puissent être retrouvés encore vivants. «L'espoir meurt en dernier. Mais que peut-on vraiment attendre? L'immeuble s'est tout simplement effondré», confie l'oncle d'un jeune porté disparu alors qu'une femme habillée de noir s'évanouit.

La presse italienne a consacré mercredi de longs articles au «miracle d'Eleonora», cette étudiante de 21 ans retrouvée vivante mardi soir après avoir passé 42 heures sous les décombres. Son état de santé est cependant préoccupant, selon des sources médicales de l'hôpital voisin de Terramo où elle a été opérée de ses fractures, affirme l'agence Ansa.

«Humour» limite

Les milliers de sans-abri eux se sont installés dans les quelque 3000 tentes montées sur la zone de la catastrophe où 8500 secouristes sont à pied d'oeuvre. Certains n'ont pas dû goûter «l'humour» du chef du gouvernement qui a conseillé aux rescapés hébergés dans les camps de toile de «prendre ça comme un week-end en camping», sur la télévision allemande N-TV.

Les quelque 140 détenus de la prison de L'Aquila ont aussi été évacués après la nouvelle violente secousse de mardi soir d'une magnitude de 5,3 sur l'échelle de Richter. Le séisme de lundi, le plus meurtrier à frapper l'Italie depuis 30 ans, était de 5,8 sur la même échelle ou 6,2 sur l'échelle du moment.

Cent projets

Trois jours après la catastrophe, le Cavaliere a déjà évoqué la reconstruction, suggérant qu'elle soit divisée en 100 projets dont chacun serait pris en charge par l'une des 102 provinces italiennes, sous le contrôle du gouvernement. Il a également évoqué l'«adoption d'une église ou d'un monument historique» par des institutions ou des gouvernements étrangers pour financer leur reconstruction.

Selon une première estimation gouvernementale, 1,3 milliard d'euros seront nécessaires pour la reconstruction des édifices et des maisons dont 10 000 ont été endommagés.

Par ailleurs, deux voleurs ont été arrêtés mercredi dans le village d'Onna, proche d'Aquila, avec un butin d'une valeur de 80 000 euros peu après l'annonce par Silvio Berlusconi de la création d'un nouveau délit contre les pilleurs qui sera puni de «peines très, très sévères».

Alors que de nombreux comptes bancaires ont été ouverts pour recueillir des dons en faveur des victimes, les sénateurs italiens, au nombre de 315, ont décidé d'offrir une somme d'au moins 1000 euros, prélevés sur leur salaire.

(ats)

Madonna généreuse

Madonna a effectué un don «substantiel» aux sinistrés du séisme qui a dévasté lundi plusieurs localités des Abruzzes, dans le centre de l'Italie, a fait savoir mercredi son agent londonien. La famille de la chanteuse américaine est originaire de la région.

«Je suis heureuse de tendre la main à la ville de mes ancêtres», peut-on lire dans un communiqué de la chanteuse américaine, dont les grands-parents paternels ont vécu jusqu'en 1919 à Pacentro, non loin de la zone la plus touchée. Le montant du don n'a pas été précisé. Le site internet People l'évalue à 500 000 dollars.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!