Grèce: Le pays suffoque sous la canicule
Actualisé

GrèceLe pays suffoque sous la canicule

La journée de jeudi s'annonce comme la plus chaude de l'année en Grèce, près de 42 degrés dans la région continentale du Péloponnèse.

Les hautes températures n'empêchent pas cette touriste de profiter des merveilles historiques du pays.

Les hautes températures n'empêchent pas cette touriste de profiter des merveilles historiques du pays.

La Grèce suffoquait jeudi sous la canicule. Les températures atteignaient jusqu'à 42 degrés dans le Péloponnèse (sud) et le centre, selon les services météo.

La journée s'annonce comme la plus chaude de l'année jusque-là, les villes d'Argos, dans le Péloponnèse et de Larissa, dans la plaine agricole de Thessalie (centre), devant être les plus touchées par l'envolée des températures.

Pas le moindre souffle d'air

A Athènes, où la pollution atmosphérique était à la hausse, en l'absence du moindre souffle d'air, le thermomètre devait grimper jusqu'à 40 degrés Celsius. Des salles climatisées y ont été mises à la disposition du public par la municipalité.

Les autorités sanitaires ont aussi réitéré les consignes de prudence à la population, appelant les familles à veiller sur les personnes âgées et les personnes vulnérables à se garder de déplacements inutiles.

Frappant le pays depuis près d'une semaine, la vague de chaleur ne reculera qu'à partir de mardi prochain, avec une chute attendue de quelque 8 degrés des températures, ont ajouté les services météo. (ats)

Ton opinion