Actualisé

GrèceLe pays voit enfin le bout du tunnel

La Grèce va renouer avec la croissance au prochain trimestre, après six années de récession, a assuré samedi le Premier ministre grec, Antonis Samaras.

Le Premier ministre grec Antonis Samaras.

Le Premier ministre grec Antonis Samaras.

«Au troisième trimestre 2014, l'économie grecque enregistrera une croissance» sur un an «pour la première fois depuis 24 trimestres» consécutifs, a déclaré le Premier ministre lors du discours d'ouverture de la Foire internationale de Thessalonique (nord).

Le budget de la Grèce prévoit un PIB en hausse de 0,6% sur l'ensemble de l'année 2014 après six années d'une récession entamée au 3ème trimestre 2008. Les deux premiers trimestres ont confirmé une atténuation de la récession (-1,1% puis -0,3% sur an).

Mais de solides performances aux 3e et 4e trimestres sont indispensables pour atteindre cet objectif annuel. Ces promesses de croissance s'appuient essentiellement sur une fréquentation record des touristes étrangers cette année.

Manifestation

A la tête d'un gouvernement de coalition conservateurs-socialistes, Antonis Samaras a également indiqué que la Grèce décrocherait «dans les prochains mois» la «validation officielle» de la viabilité de son énorme dette actuellement de 318 milliards d'euros (175,1% du PIB).

En valeur absolue, celle-ci a cependant commencé à «baisser légèrement», selon le Premier ministre, une tendance que la hausse du PIB fera apparaître plus clairement dans l'avenir, a-t-il estimé. Il n'a pas précisé quelle forme prendrait ces assurances sur la viabilité de la dette grecque ni si elles seront liées à des mesures d'allègement octroyées par les créanciers du pays.

Plus de 20'000 personnes, selon la police, ont manifesté en fin d'après-midi à Thessalonique, réclamant la fin des politiques d'austérité. Vendredi soir, une première mobilisation avait réuni environ 1500 fonctionnaires en uniforme. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!