Elections fédérales: Le PBD veut être le parti du «juste milieu»

Actualisé

Elections fédéralesLe PBD veut être le parti du «juste milieu»

Réuni à Berthoud, le parti entend concentrer ses efforts sans se livrer à la politique-spectacle en vue des élections fédérales de cet automne.

Martin Landolt, président du Parti bourgeois démocratique.

Martin Landolt, président du Parti bourgeois démocratique.

Keystone

Pour les élections fédérales du 20 octobre, le PBD a choisi comme slogan «le juste milieu». Il entend concentrer ses efforts sans se livrer à la politique-spectacle. Lors de son assemblée samedi à Berthoud (BE), il a décidé de soutenir l'initiative pour les glaciers.

Il s'agit de respecter les jeunes qui manifestent contre le changement climatique et de leur proposer des solutions, a indiqué Martin Landolt, président du Parti bourgeois démocratique (PBD), devant les délégués. «Le PBD propose justement une alternative bourgeoise basée sur une politique climatique crédible», a-t-il déclaré cité dans le communiqué.

Dans cet esprit, le PBD dit oui à l'initiative pour les glaciers ainsi qu'à la mise en oeuvre sérieuse de l'Accord de Paris sur le climat signé en 2015, a renchéri la conseillère nationale zurichoise Rosmarie Quadranti. L'initiative pour les glaciers vise à ancrer la protection du climat dans la Constitution et à réduire les émissions de gaz à effet de serre à zéro d'ici à 2050.

Pour les élections fédérales, le PBD va se concentrer sur la politique climatique, la prévoyance vieillesse, les relations avec l'UE, les revendications concernant les soins, l'égalité et les exportations d'armes. Le PBD veut se profiler comme le parti aux solutions réalistes et raisonnables qui permettent d'élaborer des compromis dans l?intérêt de la population suisse.

En 2015, le PBD avait obtenu 4,1% de part électorale. Un dernier sondage, diffusé en février, soit à neuf mois des élections, donnait au parti centriste 3,3% d'intention de vote, soit un recul de 0,8%. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion