Actualisé 15.12.2015 à 15:56

SuisseLe PDC aussi à la recherche de la perle rare

Comme le PLR, le Parti démocrate chrétien doit également se trouver un nouvel homme fort.

Christophe Darbellay a décidé de rendre son tablier.

Christophe Darbellay a décidé de rendre son tablier.

A l'heure où le PLR va travailler à trouver une ou un successeur à son président Phillip Müller, les travaux ont déjà débuté au PDC. Une commission s'est réunie mardi pour remplacer Christophe Darbellay, qui ne se représentera pas en avril 2016 après 10 ans en fonction.

L'objectif de cette commission est de proposer au printemps à l'assemblée des délégués du PDC suisse un successeur, écrit mardi le parti démocrate-chrétien dans un communiqué. Elle est composée des deux conseillers aux Etats Konrad Graber (LU) et Filippo Lombardi (TI), des conseillers nationaux Viola Amherd (VS) et Marco Romano (TI) et de l'actuel président Christophe Darbellay.

Avenir dans son canton

D'ici mi-février 2016, les membres du PDC qui souhaitent siéger à la présidence peuvent se faire connaître. Les sections cantonales du parti peuvent aussi présenter des candidats. La commission examinera chaque dossier et fera des recommandations à l'assemblée des délégués. Elle ne publiera ni les noms des candidats ni les résultats intermédiaires, précise le PDC. Les membres actuels de la présidence doivent aussi être réélus pour être reconduits dans leurs fonctions.

Le fait que Christophe Darbellay ne se représente pas à la présidence est connu depuis longtemps. Il ne s'est pas représenté non plus pour les élections au Conseil national en octobre dernier. Il voit son avenir politique dans son canton, le Valais, a-t-il indiqué à plusieurs occasions dans des interviews. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!