Actualisé 12.06.2009 à 13:22

Démission de Pascal Couchepin

Le PDC revendique un deuxième siège au Conseil fédéral

Le PDC va revendiquer un 2e siège au Conseil fédéral, a décidé vendredi son groupe parlementaire. Le président du parti Christophe Darbellay a indiqué qu'il n'était pas candidat pour l'instant, sans toutefois fermer totalement la porte.

Le Valaisan a dans un premier temps dit qu'il ne postulerait pas pour la fonction de conseiller fédéral. La tâche dévolue à un ministre étant lourde, il a expliqué vouloir se concentrer sur son rôle de président du PDC. Interrogé à nouveau un peu plus tard, le Valaisan a nuancé son propos, déclarant rester «pour l'instant en retrait».

Le groupe PDC-PEV-Verts a rappelé dans un communiqué que depuis le début de la législation, il revendiquait un deuxième siège au Conseil fédéral. «Cette volonté est maintenue», a-t-il poursuivi, précisant que la procédure serait définie ces prochaines semaines.

Urs Schwaller aussi

Le nom de six à huit personnes viennent à l'esprit d'Urs Schwaller lorsqu'il s'agit d'envisager un successeur pour Pascal Couchepin. Le chef du groupe parlementaire PDC-PEV-Verts libéraux n'exclut pas de figurer lui-même au nombre des papables, a-t-il confié à l'ATS.

Pour une fois, le PDC peut se permettre de prendre le temps d'évaluer les candidatures à fond, selon le conseiller aux Etats. Le parti reste ouvert à des postulations internes et externes au parlement.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!