Actualisé 09.04.2019 à 11:00

GenèveLe PDC veut taxer le bâti pour aider la biodiversité

Le Parti démocrate-chrétien a déposé un projet de loi afin que 1% du prix des nouvelles constructions soit affecté à la nature.

von
jef
La proposition du PDC est mal accueillie par les milieux immobiliers.

La proposition du PDC est mal accueillie par les milieux immobiliers.

Keystone

Le PDC a déposé le 19 mars un projet de loi pour soutenir la biodiversité. Ainsi que le rapporte la «Tribune de Genève», le parti propose pour ce faire de taxer l'immobilier. Il souhaiterait que les promoteurs consacrent 1% du prix de chaque projet à des mesures favorables à la nature: aménagement de biotopes, d'arbres et de haies indigènes, de prairies fleuries, d'étangs, etc. Ces travaux devraient être effectués à proximité du bâti. Si cela s'avérait impossible, la somme gonflerait un fonds dédié à cette cause. La Chambre genevoise immobilière a fraîchement accueilli l'idée. Elle juge qu'une telle loi augmenterait les loyers et les prix de vente.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!