France: Le Pen: «90% des faits divers ont trait à l'immigration»
Actualisé

FranceLe Pen: «90% des faits divers ont trait à l'immigration»

Le chef de l'extrême droite française Jean-Marie Le Pen a affirmé jeudi que «90% des faits divers ont à leur origine soit un immigré soit une personne d'origine immigrée» en France.

Il estime que la lutte contre l'insécurité «passe d'abord par le contrôle de l'immigration».

Le président français «Nicolas Sarkozy est un menteur et il ne se donne pas les moyens de faire la politique qui serait celle de la sécurité qui passe d'abord par le contrôle de l'immigration, immigration qui n'a cessé d'augmenter dans notre pays et qui crée la situation principalement d'insécurité», a déclaré M. Le Pen sur RTL.

«Il n'y a qu'à regarder les faits divers : 90% des faits divers ont à leur origine soit un immigré soit une personne d'origine immigrée. C'est un fait dont il faut tenir compte», a-t-il ajouté.

«Nous n'avons pas l'appareil pénal qui soit capable d'établir la dissuasion du crime et de la délinquance», a aussi estimé M. Le Pen expliquant qu'il faudrait «porter à au moins 100 000 le nombre de places de prison supplémentaires». La France souffre actuellement d'une surpopulation carcérale, avec environ 63 000 détenus pour 52 000 places.

Jean-Marie Le Pen, 81 ans, a en grande partie bâti sa carrière politique sur un discours populiste et anti-immigrés qui lui avait permis, en 2002, d'atteindre le second tour de l'élection présidentielle.

Mais son parti est depuis en perte de vitesse, et Jean-Marie Le Pen devrait en principe livrer en 2010 son dernier combat électoral, lors des élections régionales. (afp)

Ton opinion