France: Le Pen préfère voir des vaches que des Arabes
Actualisé

FranceLe Pen préfère voir des vaches que des Arabes

Alors que Jean-Marie Le Pen s'apprête à céder les rennes de la présidence du Front national, une vidéo dans laquelle il tient des propos racistes refait surface et crée le buzz.

par
atk

L'Express.fr a ressorti la séquence d'un entretien avec Jean-Marie Le Pen passée inaperçue en avril dernier sur la chaîne Public Sénat. Dans le documentaire intitulé «Le Pen, le dernier combat», le fondateur du parti d'extrême droite français évoque sa famille à une journaliste du magazine «VSD», lors d'un petit-déjeuner dans un hôtel de Manosque dans le sud de la France. Et soudain il déclare: «J'ai acheté une maison de campagne pour permettre à mes enfants qui habitaient le 15e arrondissement de voir des vaches, au lieu des Arabes.»

Mais, même en voyant l'étonnement de la journaliste, Jean-Marie Le Pen ne s'arrête pas. «Vous savez, ça ne me gêne pas. Moi, je n'ai pas peur de la poursuite. Je fais l'objet d'une enquête sur plainte de SOS-Racisme pour avoir dit que 90% des faits divers étaient le fait d'immigrés ou de descendants d'immigrés. Ce n'est pas permis de dire cela», avant de conclure. «Si j'étais UMP, on dirait que c'est un dérapage. Moi, cela fait longtemps que je ne dérape plus, je suis en hors-piste depuis longtemps!»

Comment de tels propos ont pu passer inaperçus? C'est la question que se pose le site de l'Express. «Lui et ses proches rigolaient et à aucun moment ils ne m'ont fait la moindre remarque sur le fait que je filmais la scène», a expliqué l'auteur du reportage. «Nous étions étonnés que ça ne ressorte pas ailleurs…», a lâché l'entourage de Jean-Marie Le Pen.

Ton opinion