16.09.2020 à 16:24

GenèveLe penalty dans la tête assimilé à une tentative de meurtre

Le Ministère public a requis 5 ans et demi de prison à l’encontre d’un homme ayant gratuitement agressé un inconnu.

de
jef
Le déchaînement de violence s’était produit sous l’effet de l’alcool.

Le déchaînement de violence s’était produit sous l’effet de l’alcool.

Getty Images/iStockphoto

Les conséquences du coup de pied de type «penalty» ont été très lourdes pour la victime, elles risquent d’être sévères pour l’auteur. Ce mercredi, le Ministère public genevois a requis 5 ans et demi de prison pour brigandage aggravé et tentative de meurtre, subsidiairement lésions corporelles graves, à l’encontre d’un homme de 22 ans. En juillet 2016 dans le quartier de Rive, très alcoolisé, il avait violemment shooté dans la tête d’un inconnu à qui il désirait dérober son téléphone portable (lire nos éditions d’hier). La victime était tombée dans le coma et avait été grièvement blessée.

Le Parquet a par ailleurs réclamé 4 ans et demi pour tentative de lésions corporelles graves et des infractions à la loi sur la circulation contre son comparse. Egalement âgé de 22 ans, présent et alcoolisé le soir des faits, il était aussi jugé pour une altercation survenue en mars 2020 aux Pâquis avec pour enjeu une bouteille de whisky. A cette occasion, il avait grièvement blessé un homme en lui tranchant la gorge avec un bris de verre. Le verdict sera rendu jeudi soir.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!