Actualisé 27.07.2011 à 15:41

Décès d'AmyLe père d'Amy lancera une fondation

Après la mort subite de sa fille, le père d'Amy Winehouse veut prendre à bras le corps le problème de l'addiction.

Le père de la chanteuse Amy Winehouse a annoncé qu'il voulait créer une fondation au nom de sa fille décédée. Il souhaite aider les personnes droguées ou alcooliques à combattre leur addiction.

«Si vous n'avez pas de quoi vous payer une cure dans une clinique privée, il y a une liste d'attente de deux ans pour ceux qui ont besoin d'aide», a-t-il expliqué lors des obsèques de sa fille mardi à Londres.

La chanteuse, dont la carrière météorique avait été minée par les problèmes d'addiction, a été retrouvée décédées samedi dans son appartement londonien. Les causes précises de son décès n'ont pas encore été établies.

Amy Winehouse luttait depuis plusieurs années contre des problèmes d'alcool et de drogue. Elle était sortie récemment d'une cure de désintoxication et avait tenté un retour sur scène dans le cadre d'une tournée estivale en Europe, qu'elle avait dû annuler.

Mesure attendue

Elle avait «terrassé» son addiction à la drogue et «essayait vraiment de se sortir de ses problèmes d'alcoolisme», a raconté Mitch Winehouse, ex-chauffeur de taxi devenu chanteur de jazz, dans son oraison funèbre en mémoire de sa fille dont il était très proche.

Elle venait juste de terminer «sa troisième semaine d'abstinence», a-t-il encore poursuivi. Elle en «avait assez de boire», selon lui. Elle était «plus heureuse qu'elle ne l'avait jamais été depuis des années», a-t-il encore dit.

Le président de la Commission des Affaires intérieures à la Chambre des communes, Keith Vaz, a proposé d'aider le père de la chanteuse à mettre en place cette fondation.

«Mitch Winehouse avait témoigné devant la commission lorsque celle-ci travaillait sur les problèmes de drogue en 2009 et avait insisté sur les délais pour accéder à un traitement», a rappelé le député travailliste. «Nous devons nous pencher à nouveau sur cette question pour voir si les choses se sont améliorées», a-t-il aussi ajouté. (ats/afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!