Michelle Martin libérée: Le père d'une victime a «envie de hurler»
Actualisé

Michelle Martin libéréeLe père d'une victime a «envie de hurler»

La justice belge a décidé de libérer l'ex femme de Marc Dutroux, qui est sortie de prison en début de soirée. Les familles des victimes du pédophile sont outrés par cette décision.

Jean-Denis Lejeune, la papa de Julie, une des victimes de Marc Dutroux, a réagi à la décision de la Cour de cassation qui a estimé, mardi, que la décision du tribunal d'application des peines de Mons de libérer sous conditions Michelle Martin était conforme à la loi.

«Même en y étant préparé, le coup de téléphone de mon avocat m'a fait froid dans le dos. J'ai envie d'hurler. Pour moi, Michelle Martin est autant responsable de la mort de ma fille que Dutroux. Elle est plus dangereuse que lui», s'est exprimé M. Lejeune.

Pour Jean-Denis Lejeune, la réaction tardive du monde politique est à épingler. «Je trouve dommage qu'il ait fallu attendre la perspective de la libération de Mme Martin pour que les ministres daignent aller plus loin dans la réforme de la justice. Martin a profité de la législation existante pour passer entre les mailles du filet. Il ne faut pas se faire d'illusion, Marc Dutroux va également faire une demande».

L'unique espoir de Jean-Denis Lejeune est de voir enfin Michelle Martin dire la vérité sur des faits horribles. «Son éventuelle réinsertion ne passera que par la vérité. Elle n'a plus besoin de faire un quelconque travail sur elle. Michelle Martin connaît la vérité, qu'elle se mette à table ! Mais, j'ai de sérieux doutes. Elle n'a jamais dit où les filles étaient enterrées, alors qu'elle le savait. Elle a changé plusieurs fois de versions des faits tout en se déchargeant au maximum. Pour moi, Malonne ne changera rien», ajoute M. Lejeune. (ats)

Ton opinion