Football - Le père d’Agüero s’en prend à Guardiola
Publié

FootballLe père d’Agüero s’en prend à Guardiola

Invité à réagir sur les larmes versées par Pep Guardiola après le départ de Sergio Agüero, le père de ce dernier a eu des mots durs envers le technicien catalan.

par
Sport-Center
Sergio Agüero (à gauche) et Pep Guardiola (R) en discussion lors d’un match contre Southampton en mars.

Sergio Agüero (à gauche) et Pep Guardiola (R) en discussion lors d’un match contre Southampton en mars.

AFP

Un nouveau chapitre s’ouvre pour Sergio Agüero. L’attaquant argentin de 33 ans s’est engagé au FC Barcelone après avoir été laissé libre par Manchester City, qu’il avait rejoint en 2011.

Son départ a créé une vive émotion auprès des supporters et de son entraîneur, Pep Guardiola. À l’issue du dernier match de championnat de la saison, face à Everton, le technicien espagnol s’était exprimé en larmes au micro de Sky Sports au sujet de son joueur: «C’est une personne spéciale pour nous tous. Il est tellement agréable. Il m’a beaucoup aidé. On ne peut pas le remplacer.»

Le père d’Agüero, Leonel del Castillo, était invité par Radio La Red à s’exprimer sur cette séquence. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ne s’est pas montré tendre envers Guardiola. «Je ne crois pas en ses larmes, a-t-il lancé. Il n’a jamais été honnête avec mon fils. À mon avis, il ne l’a jamais désiré.»

«Il n’a jamais été honnête avec mon fils. À mon avis, il ne l’a jamais désiré»

Leonel del Castillo, père de Sergio Agüero, au sujet de Pep Guardiola

Avant d’enchaîner: «Guardiola est un grand entraîneur, mais il veut toujours se mettre en avant dans ses équipes au détriment des joueurs. D’un jour à l'autre, il change les joueurs, le milieu de terrain... Les joueurs ne savent jamais s’ils sont importants ou non. Il a dit que Sergio était irremplaçable, mais il ne l’a pas gardé dans l’équipe.»

Au cours de cet entretien, Leonel del Castillo a révélé qu’avant de rejoindre le Barça, le «Kün» était courtisé notamment par Chelsea et Arsenal et qu’il avait attendu jusqu’au bout un signe de Manchester City, en vain.

Agüero sort d’une saison tronquée où, freiné par des blessures et le coronavirus, il n’a pris part qu’à 20 matches (pour 6 buts), la plupart dans un rôle de remplaçant.

L’Argentin ne serait pas le premier joueur à entretenir des relations délicates avec Pep Guardiola. Avant lui, Zlatan Ibrahimovic, Samuel Eto’o ou encore Yaya Touré se sont régulièrement payés l’ancien entraîneur du FC Barcelone.

Ton opinion

2 commentaires