Le père de Britney gagne 10'000 dollars par mois grâce à elle

Actualisé

Le père de Britney gagne 10'000 dollars par mois grâce à elle

Jamie Spears touche 2'500 dollars par semaine, et a une voiture à disposition, pour s'occuper des biens de sa fille incapable de gérer seule sa fortune.

Une juge de la cour supérieure de Los Angeles a ordonné le versement d'une allocation hebdomadaire de 2'500 dollars au père de Britney Spears pour gérer le patrimoine de la chanteuse.

Elle a aussi ordonné qu'une voiture de fonction soit fournie à Jamie Spears.

Les documents signés mercredi par la juge Reva Goetz ont été rendus publics hier. Elle a ordonné le versement d'une compensation monétaire à Jamie Spears à même la fortune de sa fille. Elle lui a aussi permis de louer un véhicule.

Prolongation de la curatelle

La juge Reva Goetz avait placé la pop-star de 26 ans sous curatelle le 1er février. Mercredi, cette mesure «a été prorogée jusqu'au 31 juillet» par la magistrate lors d'une audience qui n'était pas initialement prévue.

Mme Pierce n'a pas donné plus de détails sur cette décision, ni ses motifs. La mesure de curatelle est typiquement prononcée lorsqu'un tribunal estime qu'un individu majeur est incapable de prendre soin de lui-même.

Jamie Spears travaillait jusqu'à récemment comme traiteur mais le revenu que lui assure la curatelle de sa fille lui a permis de lever le pied.

Britney est incapable de gérer sa vie

Spears a été hospitalisée à Los Angeles pendant une semaine début février à la demande de son psychiatre. Elle et son ancien mari Kevin Federline sont toujours engagés dans une bataille judiciaire pour savoir qui aura la garde de leurs deux petits garçons, Sean Preston, deux ans et demi, et Jayden James, un an et demi.

Un autre juge de Los Angeles a retiré fin 2007 à Spears la garde de ses enfants, puis début 2008 les droits à des visites en raison de craintes pour leur sécurité découlant du comportement chaotique de la vedette. Ces droits ont depuis été rétablis mais sévèrement encadrés.

Depuis sa séparation d'avec Federline à l'automne 2006, Britney Spears, qui fut de 2000 à 2005 la chanteuse la mieux payée au monde, a enchaîné les revers judiciaires, artistiques et personnels.

AP/fab

Ton opinion