Littérature: Le père de «Indignez-vous!» est décédé

Actualisé

LittératureLe père de «Indignez-vous!» est décédé

Le diplomate, militant et écrivain français, auteur du best-seller «Indignez-vous!», est décédé mardi. Stéphane Hessel avait 95 ans.

L'intellectuel français Stéphane Hessel, auteur du best-seller «Indignez-vous!», est mort dans la nuit de mardi à mercredi à l'âge de 95 ans, a annoncé mercredi son épouse.

L'ancien diplomate et résistant sous l'occupation allemande «est mort dans la nuit», a déclaré à l'AFP Christiane Hessel-Chabry. Homme de gauche et Européen convaincu, Stéphane Hessel était connu pour ses prises de position engagées.

Très actif

Depuis sa retraite, en 1983, il était resté très actif en publiant nombre d'ouvrages, dont «Engagez-vous!» (2011), livre d'entretiens avec Gilles Vanderpooten, ainsi qu'un appel contre l'arme atomique, intitulé «Exigez! Un désarmement nucléaire total».

Mais c'est son petit manifeste «Indignez-vous!», défendant l'esprit de résistance, vendu depuis octobre 2010 à quelque 4,5 millions d'exemplaires dans le monde et traduit en 30 langues, qui a fait de lui une star.

Cet ouvrage a coïncidé avec le Printemps arabe, qui a vu la chute de plusieurs régimes dictatoriaux. Le terme d'«Indignés» a été repris en Occident par des manifestants, notamment en France, en Espagne et en Grèce. Son pamphlet avait aussi inspiré le mouvement «Occupy Wall Street» à New York.

L'an dernier, l'écrivain avait sorti en France «Déclarons la paix! Pour un progrès de l'esprit», reprenant des entretiens avec le dalaï-lama.

Naturalisé Français

Né le 20 octobre 1917 à Berlin, arrivé en France à 7 ans, Stéphane Hessel était le fils de Franz et Helen Hessel, née Grund, qui inspireront, avec l'écrivain Henri-Pierre Roché, le trio des protagonistes de «Jules et Jim», porté à l'écran par le cinéaste français François Truffaut.

Naturalisé Français en 1937, diplômé d'études supérieures de philosophie et d'une institution d'élite française, l'Ecole Normale Supérieure, il est mobilisé en 1939 et rejoint les Forces françaises libres en 1941. Arrêté par la Gestapo, il est déporté en 1944 à Buchenwald.

A la Libération, il devient détaché au Secrétariat général de l'ONU (1946-1951) et participe à l'élaboration de la Déclaration universelle des droits de l'homme, sans en être rédacteur.

Après des postes de conseiller diplomatique à Saïgon (1955-1957), au Vietnam, et à Alger (1964-1968), il échoue en 1975 dans sa mission pour faire libérer l'otage française Françoise Claustre, détenue au Tchad.

Représentant permanent de la France auprès de l'Office des Nations Unies en 1977, il était revenu en France pour s'occuper, de 1981 à 1983, de questions de coopération et d'aide au développement. (ats/afp)

Réactions politiques

Voici des réactions politiques mercredi matin à la mort dans la nuit de Stéphane Hessel, ancien résistant et diplomate, auteur du best-seller «Indignez-vous»:*... Voici des réactions politiques mercredi matin à la mort dans la nuit de Stéphane Hessel, ancien résistant et diplomate, auteur du best-seller «Indignez-vous»:

- Valérie Trierweiler, compagne du président François Hollande, sur son compte Twitter: «Hommage à Stéphane Hessel disparu à 95 ans après une vie exceptionnelle».

- Cécile Duflot (EELV), ministre du Logement, sur son compte Twitter: «Tellement de gratitude pour lui qui disait des poèmes en meeting, et (ndlr: qui disait) à l'oreille de toujours garder le sourire. Merci Stéphane Hessel. Merci».

(ndlr: pour lui témoigner symboliquement son soutien, Stéphane Hessel était en dernière position sur la liste EELV menée par Cécile Duflot à Paris pour les élections régionales de 2010).

- Michel Vauzelle, président PS de la région Paca, sur son compte Twitter: «Avec la mort de Stéphane Hessel, la France perd un immense patriote humaniste. Je perds un ami engagé avec qui j'ai mené de nombreux combats».

Ton opinion