Actualisé 12.06.2009 à 09:12

Téléphonie mobile

Le père de l'iPod devient PDG de Palm

Jon Rubinstein, ancien collaborateur de Steve Jobs, a pris la tête du fabricant américain Palm, quelques jours après le lancement de l'«iPhone killer», le smartphone Palm Pré.

Ed Colligan vient de quitter son poste après 16 ans à la tête de Palm et a trouvé son successeur en la personne de Jon Rubinstein, qui n'est autre qu'un an ancien dirigeant de la division iPod d'Apple. Recruté il y a deux ans pour devenir président exécutif du fabricant de téléphones portables et de PDA, cet homme de 52 ans est considéré comme l'un des pères du baladeur mp3 de la firme de Cupertino et a contribué à la naissance du dernier smartphone de Palm. Ce dernier, bien accueilli par les spécialistes et en rupture de stock aux Etats-Unis, se présente comme le concurrent direct sérieux de l'iPhone.

Son prédécesseur prendra quant à lui la direction de Elevation Partners, un fonds d'investissement américain, qui détient par ailleurs 25% de Palm.

L'annonce de cette nomination a été bien accueillie à Wall Street, puisqu'à l'ouverture de la séance jeudi, l'action de Palm avait gagné 5%.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!