Juge agressé à Sion: Le père de Luca: «C'est l'oeuvre d'un malade»
Actualisé

Juge agressé à SionLe père de Luca: «C'est l'oeuvre d'un malade»

Samedi soir, le Juge de la commune de Sion a été agressé par un inconnu qui l'a violemment frappé tout en évoquant l'affaire Luca.

par
joe/comm
C'est dans ce lieu que le juge a été agressé. (Police cantonale valaisanne)

C'est dans ce lieu que le juge a été agressé. (Police cantonale valaisanne)

«Même si c'était le juge en charge de l'affaire, j'aurais condamné cette agression. C'est l'œuvre d'un déséquilibré.» Dimanche, le père et la famille de Luca ont sévèrement critiqué l'acte de violence qui a eu lieu la veille, peu après 20h. «Ce n'est pas en agressant quiconque qu'on peut trouver un coupable. Notre famille tient à apporter son soutien à ce juge », a confié Nicola Mongelli. L'homme a tout de même souhaité rester prudent sur le lien entre «l'affaire Luca» et l'agression de samedi. «Il y a plusieurs Luca en Suisse », a-t-il déclaré.

Juste avant l'agression, le Juge de Sion venait de terminer son engagement en qualité de responsable d'un bureau de vote. Il s'est déplacé à pied vers son véhicule qui était stationné dans le parking situé à proximité du Palais de justice. Alors qu'il s'apprêtait à prendre place dans son auto, un homme l'a violemment frappé, en lui assénant des coups de tête au visage et en le frappant à coups de poing.

Le magistrat a déclaré que son agresseur a crié à plusieurs reprises «Luca, Luca» et qu'il a proféré «je vais te faire subir la même chose que Luca, salopard» tout en essayant de lui planter ses doigts dans les yeux avec détermination et haine. Le Juge est convaincu que l'auteur tentait de lui arracher les yeux.

La victime est parvenue à se défendre et un combat s'est engagé durant plus d'une dizaine de minutes. Finalement, le criminel a pris la fuite à pied.

Une tierce personne a pu alerter les secours. Le magistrat a été conduit à l'hôpital de Sion. Il est blessé au visage et souffre de multiples contusions.

Un dispositif policier a été mis en place.

Il est précisé que la victime avait quitté sa fonction de Juge d'instruction en 1992, soit avant l'affaire Luca.

Signalement

Un homme s’exprimant en français, 175 cm, corpulence athlétique, cheveux bruns foncés. Portait une veste et un pantalon de couleur grise.

Ton opinion