Japon: Le père du hérisson Sonic dans de sales draps

Publié

JaponLe père du hérisson Sonic dans de sales draps

Yuji Naka, qui a créé l’emblème de Sega au début des années 1990, a été arrêté vendredi pour délit d’initié.

Yuji Naka est accusé d’avoir utilisé des informations qui n’étaient pas encore publiques pour spéculer en Bourse.

Yuji Naka est accusé d’avoir utilisé des informations qui n’étaient pas encore publiques pour spéculer en Bourse.

AFP

L’un des créateurs du célèbre personnage de hérisson du jeu vidéo Sonic a été arrêté au Japon, pour délit d’initié. Yuji Naka est accusé d’avoir utilisé des informations qui n’étaient pas encore publiques pour spéculer en Bourse. Les faits reprochés par le parquet à l’homme de 57 ans remontent à 2020, lorsque celui-ci était employé par Square Enix, l’éditeur de jeu nippon derrière les séries vidéoludiques de renommée mondiale Final Fantasy et Dragon Quest.

Naka est accusé par les procureurs d’avoir acheté des actions d’un autre développeur, Aiming, sachant que celui-ci travaillait en collaboration avec Square Enix sur un nouveau jeu pour smartphones. Cette information n’était pas encore publique à l’époque.

«Il a donné vie à Sonic… Je suis tellement triste»

Selon un document qu’a pu consulter l’AFP, Naka, plus connu pour avoir été à l’origine du hérisson bleu Sonic, emblème du géant Sega au début des années 1990, a acheté 10’000 actions de Aiming en janvier 2020 pour un montant de 2,8 millions de yens (19’100 francs au cours actuel). L’action d’Aiming, qui valait moins de 300 yens à la Bourse de Tokyo en janvier 2020, avait bondi à plus de 1000 yens en juillet de la même année, à la sortie du jeu «Dragon Quest Tact» développé avec Square Enix.

Naka a été interpellé vendredi dernier. La veille, deux autres anciens employés de Square Enix avaient été arrêtés pour des faits similaires, soupçonnés pour leur part d’avoir acheté des actions de Aiming pour un montant total de 47,2 millions de yens (322’000 francs).

Sur les réseaux sociaux des fans de Yuji Naka exprimaient leur surprise et leur déception. «Dites-moi que ce n’est pas vrai. Il a donné vie à Sonic… Je suis tellement triste», a écrit un utilisateur de Twitter. «Il a travaillé sur tant de super jeux. Tellement décevant», a regretté un autre.

(AFP)

Ton opinion

6 commentaires