Fillette morte au Tessin: Le père n'avait pas vu sa petite depuis des mois
Actualisé

Fillette morte au TessinLe père n'avait pas vu sa petite depuis des mois

Selon «Blick», les parents de Cheyenne, décédée mardi à Muzzano, sont en instance de divorce. Son papa, qui ne l'avait pas vue depuis six mois, devait la retrouver au camping.

par
ofi/ofu
1 / 5
Une tragédie a eu lieu mardi soir (21 juillet 2015) dans un camping près de Lugano. Une enfant de 5 ans a perdu la vie après avoir été laissée seule dans le véhicule familial en pleine canicule.

Une tragédie a eu lieu mardi soir (21 juillet 2015) dans un camping près de Lugano. Une enfant de 5 ans a perdu la vie après avoir été laissée seule dans le véhicule familial en pleine canicule.

Ticinonline
C'est dans cette Volkswagen Touran que la petite fille a été retrouvée sans vie.

C'est dans cette Volkswagen Touran que la petite fille a été retrouvée sans vie.

Ticinonline

La mort tragique de Cheyenne, 5 ans, mardi à Muzzano (TI), bouleverse la Suisse. La petite est décédée après avoir été oubliée pendant plusieurs heures dans la voiture familiale, garée dans un camping de la localité tessinoise. Son père serait tout particulièrement détruit par sa disparition. Selon «Blick», les parents de la fillette sont actuellement en instance de divorce.

A en croire le quotidien alémanique, le père avait jusqu'à récemment l'interdiction de voir ses enfants. Cette mesure aurait néanmoins été levée il y a peu. Le papa était censé rejoindre ses enfants au camping de Muzzano, la semaine prochaine. Cette rencontre aurait été la première en six mois.

Pas de précisions de la police

Les autorités thurgoviennes de protection de l'adulte et de l'enfant avaient interdit au père de voir ses enfants parce que la mère l'avait accusé d'attouchements sur eux, écrit vendredi «Blick». On ignore si ces accusations ont pu être confirmées ou non. L'autorité de protection de l'enfant et la police cantonale thurgovienne n'ont pas voulu s'exprimer à ce sujet.

Reste que, selon des recherches menées par le journal alémanique, la police serait déjà intervenue au moins une fois au domicile familial et aurait confisqué un fusil appartenant au père. Un ami de la famille a raconté à «Blick» que la mère se sentait menacée par son mari.

Ton opinion