Lyon (F): Le père qui a décimé sa famille a été emprisonné
Actualisé

Lyon (F)Le père qui a décimé sa famille a été emprisonné

Présenté à un juge lundi, ce trentenaire a été écroué. Samedi, il a tué son épouse et quatre de ses enfants.

C'est dans ce quartier de Lyon que ce drame familial s'est produit, samedi.

C'est dans ce quartier de Lyon que ce drame familial s'est produit, samedi.

Un père de famille, qui a reconnu avoir tué sa femme et quatre de ses cinq enfants, a été inculpé et écroué lundi, deux jours après la découverte des corps dans un appartement de Lyon, a-t-on appris de sources concordantes.

Cet homme de 33 ans avait été interpellé dans le salon familial, où les petites victimes, âgées de 6 mois, 18 mois, 3 et 7 ans, ainsi que leur mère ont été retrouvées samedi soir par les secours. Il a été présenté lundi au palais de justice, où il a été inculpé pour homicides, avant d'être placé en détention.

C'est la soeur de la mère qui, voulant rendre visite à cette dernière, a donné l'alerte. Ce drame familial est parmi les plus meurtriers de ces dernières années en France.

Selon les premiers éléments de l'enquête, les cinq victimes ont reçu des coups de couteau mais une autopsie pratiquée mardi, doit déterminer les causes exactes de la mort.

La famille comptait un cinquième enfant, âgé de 14 ans, qui a échappé au massacre en passant la soirée chez ses grands-parents.

Etablir les raisons profondes du drame

Le suspect a reconnu les faits en garde à vue mais l'enquête confiée à la brigade criminelle de la sûreté départementale du Rhône devra établir les circonstances et raisons profondes de ce drame, a précisé une source proche du dossier.

Selon cette même source, le trentenaire aurait, dans un premier temps, invoqué une dispute avec sa conjointe pour tenter d'expliquer cette «déferlante de violences» et aurait tué sa compagne avant de s'en prendre aux enfants.

Le suspect, sans profession, avait des «antécédents psychiatriques», selon des sources judiciaire et proche du dossier mais son état a été jugé compatible avec une présentation devant la justice. Il était connu pour des faits de violences sur son épouse et avait déjà été condamné à cet égard. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion