Viré de l'avion: «Le personnel agit de manière paramilitaire»
Actualisé

Viré de l'avion«Le personnel agit de manière paramilitaire»

Alec Baldwin s'excuse auprès des autres passagers de son vol pour le retard occasionné. Mais il ne décolère pas et dénonce la mauvaise qualité du service des compagnies aériennes américaines.

par
fab
Alec Baldwin garde un goût amer de son altercation avec une hôtesse de l'air.

Alec Baldwin garde un goût amer de son altercation avec une hôtesse de l'air.

«Je voudrais m'excuser auprès des autres passagers du vol d'American Airlines duquel j'ai été débarqué. Je n'ai jamais eu l'intention de déranger qui que ce soit par mon «problème» avec une certaine hôtesse de l'air», a écrit l'acteur sur un blog du Huffington Post. Il est revenu sur son évacuation d'un avion exigée par le personnel de bord parce qu'il refusait d'éteindre son smartphone, comme nous le relations hier.

Alec Baldwin reste en colère contre l'hôtesse de l'air qui, selon ses dires, s'est acharnée sur lui. «Alors que tous les passagers utilisaient leurs téléphones, cette employée m'a demandé d'éteindre le mien. Mais comme un peu plus tard nous étions toujours arrêtés à la porte d'embarquement, je l'ai sorti à nouveau puisque tous les autres en faisaient de même. Et encore une fois, j'ai été attaqué par cette femme dans un ton des plus désagréables. Je crois que cette femme a décidé de faire de moi un exemple alors qu'elle a laissé tous les autres passagers tranquilles.»

Pour l'acteur américain, son incident est révélateur d'une détérioration globale du service dans les compagnies aériennes américaines. «L'un des grands changements depuis les attentats du 11-Septembre est la recrudescence de comportements paramilitaires dans le business du transport aérien. Le 11 septembre a été une journée horrible pour l'industrie aérienne mais je crois que les transporteurs et les aéroports ont utilisé cela comme excuse pour rendre les voyages en avion le plus déplaisant possible.»

Et Baldwin de conclure: «La leçon que j'ai retenue de cet incident est de garder mon téléphone éteint lorsque je tombe sur l'équivalent d'une prof de gym des années 50!»

Suivez toute l'actualité des stars sur les réseaux sociaux avec «20 minutes»:

Ton opinion