Grève au Palais fédéral: Le personnel de nettoyage débraye en été

Actualisé

Grève au Palais fédéralLe personnel de nettoyage débraye en été

Les 400 employés demandent à Hans-Rudolf Merz, leur chef suprême, de mettre un terme au programme de réorganisation et d'économies en cours.

S'il n'y met pas le holà d'ici le 8 juin, les poubelles resteront pleines ce jour-là, a annoncé mardi le Syndicat des services publics (SSP). Raison de ce débrayage: le programme de restructuration GERE 05 en cours depuis trois ans. Celui-ci met une pression telle sur le personnel qu'il ne peut plus faire son travail avec le soin nécessaire, dénonce le SSP.

La conséquence ont été des réclamations en masse. L'Office fédéral des constructions et de la logistique (OFCL), l'actuel employeur des 400 nettoyeuses et nettoyeurs, envisage maintenant de répartir ces derniers sur les différents départements, a expliqué à l'ATS la porte-parole Katja Lunau.

Or le SSP craint que les départements ne reprendront pas le personnel tel quel. Au lieu de cela, ils envisageraient de privatiser les travaux de nettoyage au Palais fédéral, selon le syndicat.

Une privatisation n'est pas à l'ordre du jour, souligne Katja Lunau. Le but est d'engager les équipes de nettoyage de manière plus flexible. De plus, elles s'identifient davantage à leur tâche si elles sont au service d'un seul département. Aucune décision n'a encore été prise.

(ats)

Ton opinion