Fribourg - Le personnel soignant devra avoir un pass ou être testé
Publié

FribourgLe personnel soignant devra avoir un pass ou être testé

C’est au tour du canton de Fribourg de demander au personnel des hôpitaux et autres institutions de soins de présenter un pass sanitaire ou d’effectuer des tests réguliers.

Le personnel soignant devra montrer patte blanche dans plusieurs cantons romands.

Le personnel soignant devra montrer patte blanche dans plusieurs cantons romands.

AFP/Photo d’illustration

Face à la recrudescence des cas de Covid-19, le Conseil d’État fribourgeois a décidé mercredi de renforcer son dispositif pour la protection des personnes vulnérables. Rejoignant les recommandations de la Confédération, le Conseil d’État a décidé en séance de mardi de rendre obligatoires dès le 1er septembre les dépistages ciblés et répétitifs du personnel en contact avec les personnes prises en charge dans les institutions à risque et ne disposant pas d’un certificat Covid-19. Il recommande également à ces institutions d’exiger aux visiteurs et visiteuses le certificat Covid-19 à l’entrée, selon un communiqué de l’État de Fribourg.

Les institutions fribourgeoises concernées sont les hôpitaux, les cliniques, la maison de naissance, les services d’ambulances, les établissements et foyers de jour pour personnes âgées, les services d’aide et de soins à domicile ainsi que les institutions spécialisées pour les personnes en situation de handicap et souffrant d’addiction. Le dispositif de tests est organisé par l’institution.

Le domaine ambulatoire hors institution (cabinets médicaux, cabinets dentaires, cabinets de physiothérapie, etc.) n’est pas concerné par cette mesure. En revanche, le Conseil d’État prévoit de soumettre, lorsque les circonstances et les missions l’exigent, tout ou partie du personnel de la police cantonale à l’obligation de prouver la détention d’un certificat Covid-19 valable ou d’un test négatif.

Décision du Conseil fédéral

Le nombre de cas testés positifs par semaine a plus que quintuplé entre mi-juillet et aujourd’hui. Bien qu’encore modéré, le nombre d’hospitalisations dues au Covid-19 a également connu une augmentation. La fin de la période estivale avec les retours de vacances et la reprise des activités implique un brassage de la population important et propice à la propagation du virus.

Dans ce contexte, le Conseil fédéral a recommandé aux cantons de prendre des mesures afin de protéger les personnes particulièrement vulnérables, notamment d’introduire l’obligation de tester régulièrement les professionnels de la santé non vaccinés et non guéris.

Autres cantons concernés

Dès le 23 août, le personnel soignant des établissements de santé du canton de Genève devra présenter un certificat Covid ou devra se faire dépister régulièrement sur son lieu de travail. Dès le 1er septembre prochain, le personnel des institutions de soins et de certaines institutions sociales des cantons du Jura et du Valais devra bénéficier du certificat Covid-19 ou alors se faire tester chaque semaine.

Pour sa part, le canton de Berne recommande «instamment» au personnel de santé et au personnel soignant non vacciné contre le Covid-19 de se faire tester régulièrement, tous les 5 à 7 jours. Les cantons de Neuchâtel et de Vaud étudient également cette piste.

(comm/cbx)

Ton opinion

126 commentaires