11.10.2020 à 19:40

Malaise à NeuchâtelLe pervers se faisait plaisir en fixant les filles dans les trains

Un jeune homme vient d’être condamné après avoir importuné plusieurs voyageuses, parfois très jeunes. Il s’asseyait en face d’elles et se masturbait en les regardant.

de
Francesco Brienza
Le jeune homme de 24 ans a sévi durant deux mois, notamment sur la liaison Neuchâtel-La Chaux-de-Fonds.

Le jeune homme de 24 ans a sévi durant deux mois, notamment sur la liaison Neuchâtel-La Chaux-de-Fonds.

Keystone

Plusieurs pendulaires féminines ont été confrontées à l’attitude particulièrement choquante d’un homme manifestement dérangé à bord de leur train, entre février et mars 2019. Les faits se sont à chaque fois déroulés sur la liaison Neuchâtel-La Chaux-de-Fonds, à toute heure du jour ou du soir. Un Pakistanais de 24 ans, demandeur d’asile logé au centre de requérants de Tête de Ran, avait la fâcheuse habitude de s’asseoir devant des filles, parfois très jeunes, pour se masturber en les regardant fixement.

L’une d’elles était âgée de seulement 14 ans à l’époque. Une autre avait 23 ans, et une troisième, âgée de 28 ans, a également dû subir des caresses sur un genou. Lorsqu’elle est descendue du train, le pervers s’est mis à la suivre, en exhibant son sexe en érection. Les trois victimes ont été entendues par la justice neuchâteloise, qui s’est saisie du dossier. On ignore si d’autres femmes ont assisté à cet exhibitionnisme gênant sans se manifester.

Le jeune homme a accepté de se soumettre à un traitement psychothérapeutique. Selon le Ministère public, le Pakistanais a le sentiment d’avoir mal agi et le risque de récidive est faible. Raison pour laquelle le procureur a choisi de le condamner cet été à une peine avec sursis de 30 jours-amende.

Perché au-dessus des Hauts-Geneveys, à 1422 mètres d’altitude, le centre de Tête de Ran est parfois jugé isolé et mal desservi. Les requérants qui y sont logés sont au bénéfice d’un abonnement leur permettant de se déplacer en transports publics dans tout le canton.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!