Genève: Le petit dealer mène vite au gros revendeur
Actualisé

GenèveLe petit dealer mène vite au gros revendeur

La police a interpellé un Genevois qui vendait toutes sortes de drogues. Il aurait réalisé un chiffre d'affaires de 100'000 francs depuis une année.

par
jef
La moisson de la police réalisée dans l'appartement du dealer verniolan.

La moisson de la police réalisée dans l'appartement du dealer verniolan.

Derrière le petit poisson s'en cachait un nettement plus gros. Mardi, les forces de l'ordre ont interpellé un cycliste dans le quartier des Charmilles. Sur lui, deux natels et 650 francs. Chez lui, à la Jonction, quelque 120 grammes de marijuana et de haschisch, une pilule d'ecstasy, une balance et 1830 francs. Pas mal. Mais rien comparé à ce que les limiers trouveront chez le fournisseur de ce Genevois de 36 ans.

Assaut donné au bélier

Il avoue en effet avoir acquis depuis le mois de septembre plusieurs centaines de grammes de drogue douce chez un autre homme, Genevois également, domicilié à Vernier. La police s'y rend, accompagnée du groupe d'intervention, qui force l'entrée des lieux à coups de bélier. La prise est conséquente: 2965 grammes de haschisch, 403 grammes de marijuana, 48 grammes de cocaïne, 995 pilules d'ecstasy, 19 grammes de ritaline et trois téléphones mobiles.

Douze kilos de hasch et d'herbe

Le propriétaire de cette pharmacie délictueuse, présent au moment de l'assaut, reconnaît les faits. Il avoue avoir écoulé, depuis une année, 5 kilos de haschisch pour 30'000 francs, 7 kilos de marijuana pour 63'000 francs, et depuis le début de l'année, 10 grammes de cocaïne, pour 1'000 francs, 4,5 grammes de MDMA pour 270 francs et 105 pilules d'ecstasy pour 1'050 francs.

Cet homme de 34 ans dit avoir réalisé un bénéfice de 14'320 francs durant les douze derniers mois. Il a été remis au Ministère public, tout comme le petit dealer situé à l'étage inférieur de la pyramide.

Ton opinion