Japon: Le Petit Poucet japonais sort de l'hôpital en star
Actualisé

JaponLe Petit Poucet japonais sort de l'hôpital en star

Le petit garçon de 7 ans abandonné par ses parents en forêt, et retrouvé vivant près d'une semaine plus tard, est sorti mardi de l'hôpital.

1 / 13
07.06 Yamato Tanooka a salué les photographes et la foule en sortant de l'hôpital de Hakodate le 7 juin. Il est apparu souriant et à l'aise.

07.06 Yamato Tanooka a salué les photographes et la foule en sortant de l'hôpital de Hakodate le 7 juin. Il est apparu souriant et à l'aise.

AFP/Jiji Press
Le garçon de 7 ans est devenu une star nationale, et même mondiale, après avoir été abandonné en forêt par ses parents et avoir disparu pendant cinq jours. Derrière lui, son père, à qui le garçon a dit qu'il «lui pardonne».

Le garçon de 7 ans est devenu une star nationale, et même mondiale, après avoir été abandonné en forêt par ses parents et avoir disparu pendant cinq jours. Derrière lui, son père, à qui le garçon a dit qu'il «lui pardonne».

AFP/Jiji Press
03.06 Abandonné par ses parents dans une forêt il y a six jours, le petit Yamato Tanooka a été découvert par un soldat dans un camp d'entraînement militaire.

03.06 Abandonné par ses parents dans une forêt il y a six jours, le petit Yamato Tanooka a été découvert par un soldat dans un camp d'entraînement militaire.

AFP/Hakodate Shimbun via Jiji Press

L'air assuré, Yamato Tanooka a salué de la main une foule nombreuse, se tournant avec aisance de droite et de gauche, devant les caméras de télévision. Coiffé d'une casquette noire, le petit Nippon tenait une grosse balle de baseball en papier criblée d'autographes, apparent cadeau du personnel médical. Il est apparu souriant.

«Oui, je veux y aller!», a-t-il répondu à un journaliste qui lui demandait s'il était impatient de retourner en classe. Après quelques minutes ponctuées d'applaudissements, son père l'a emmené dans un véhicule familial.

Frayeur nationale

Le petit Yamato Tanooka, dont le sort a soulevé l'émotion dans le pays, a été retrouvé vendredi matin dans un camp d'entraînement militaire où il s'était réfugié, à 5,5 km du lieu où ses parents l'avaient fait sortir de la voiture le 28 mai, excédés par son comportement. Il n'avait pas mangé, mais avait pu boire l'eau d'un robinet.

Accompagnés de leur fille, les parents avaient assuré être revenus sur les lieux quelques minutes après avoir laissé leur fils, mais le garçon avait disparu. Quelque 200 soldats, pompiers, policiers et bénévoles s'étaient mobilisés pour le retrouver.

Le jeune garçon de 7 ans s'est remis de sa mésaventure à l'hôpital municipal de Hakodate, sur l'île septentrionale de Hokkaido. (afp)

Ton opinion