Actualisé 04.04.2008 à 14:07

Le pétrole cher coule l'aviation US

Récession et
pétrole cher clouent au
sol les compagnies
aériennes américaines.

Carburants en hausse et passagers qui se serrent la ceinture constituent un doublé funeste pour le très concurrentiel secteur aérien des Etats-Unis, où les faillites commencent à frapper les petites compagnies et menacent à leur tour les plus importantes.

La compagnie à bas coûts ATA Airlines, spécialiste des vols intérieurs, s'est déclarée hier en faillite, en raison d'une féroce guerre des prix et de la hausse des coûts du kérosène. Cette défaillance intervient juste après celle d'Aloha Airlines, un spécialiste des vols vers Hawaii, qui a cessé ses opérations lundi, avec près de 2000 licenciements à la clé. Récemment, plusieurs autres petites compagnies ont été touchées.

Sun Country va réduire de 30% le nombre de ses pilotes, et la compagnie de charters Champion Air cessera ses vols le 31 mai. Fin décembre, la compagnie de vols d'affaires MAXjet a fermé. Les grandes compagnie pourraient être les prochaines victimes de l'envol des prix du pétrole.

(afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!