Energie: Le pétrole grimpe en Asie après l'accord de Vienne
Actualisé

EnergieLe pétrole grimpe en Asie après l'accord de Vienne

Samedi, 11 pays non membres de l'OPEP se sont engagés à diminuer leur production.

Illustration: puits de pétrole en Irak.

Illustration: puits de pétrole en Irak.

AFP

Les cours du pétrole s'appréciaient nettement lundi en Asie après que l'OPEP a réussi à entraîner des producteurs extérieurs au cartel et les associer à son pacte de limitation de la production d'or noir.

Vers 02H00 GMT, le baril de light sweet crude (WTI), référence américaine du brut, pour livraison en janvier, gagnait 2,28 dollars à 53,78 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, référence européenne, pour livraison en février, gagnait 2,29 dollars, à 56,62 dollars.

Samedi à Vienne, 11 pays producteurs non membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) se sont engagés à diminuer leur production de 558.000 barils par jour (bpj). La Russie sera le plus important de ces contributeurs. Elle avait déjà annoncé, il y a une semaine, qu'elle abaisserait son offre de 300.000 bpj.

Dégringolade

Après avoir inondé le marché d'«or noir» et provoqué une dégringolade spectaculaire des prix depuis 2014, l'OPEP était déjà parvenue le 30 novembre à s'entendre sur une baisse de sa propre production de 1,2 million de barils par jour, donnant un coup de pouce aux cours.

L'accord de Vienne «est clairement le catalyseur et les marchés ne tiennent pas compte de la production record de l'Arabie saoudite de novembre», a commenté Jeffrey Halley, analyste chez OANDA.

Dans un signe supplémentaire envoyé aux marchés, l'Arabie Saoudite, poids-lourd du cartel, a annoncé qu'elle irait au-delà de ses promesses initiales.

Vendredi à la clôture, le WTI a gagné 66 cents à 51,50 dollars au New York Mercantile Exchange (Nymex). A Londres, le Brent a pris 54 cents à 54,33 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE). (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion