Le pétrole repart à la hausse
Actualisé

Le pétrole repart à la hausse

Londres - Les cours du pétrole ont enregistré une sensible poussée vendredi, les acteurs du marché s'inquiétant de la poursuite de la grève générale au Nigeria et de l'évolution du dossier nucléaire iranien.

En fin de journée, sur l'IntercontinentalExchange (ICE) de Londres, le cours du Brent de la mer du Nord pour l'échéance d'août se renchérissait de 1,05 dollar à 71,27 dollars (88,39 francs). Le baril de «light sweet crude» pour la même échéance gagnait de son côté 70 cents à 69,35 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Sur la semaine, les cours ont baissé de 20 cents à Londres et augmenté de 1,35 dollar à New York par rapport au cours du contrat à échéance de juillet vendredi dernier.

La grève continue au Nigeria

Les cours sont restés stables une grande partie de la séance avant de s'orienter à la hausse sur fond d'inquiétudes quant à la situation au Nigeria.

Ce pays est entré vendredi dans sa troisième journée de grève générale et le conflit entre pouvoir et syndicats semble se durcir après l'échec de négociations dans la nuit de jeudi à vendredi.

Les cours ont également été tirés à la hausse par la dernière évolution du dossier nucléaire iranien. Le négociateur en chef iranien sur le nucléaire Ali Larijani a en effet affirmé jeudi que l'Iran était prêt à accomplir «un plus grand pas» dans le domaine nucléaire si l'ONU décidait de nouvelles sanctions contre Téhéran. (ats)

Ton opinion