Actualisé 06.08.2008 à 15:47

Le pétrole retombe à un plus bas de trois mois

Les cours du pétrole retombent mercredi à un plus bas de trois mois: la hausse des stocks américains de brut a conforté les investisseurs dans l'idée que le marché est amplement approvisionné.

Vers 17h30 (heure suisse), le contrat septembre sur le brut léger américain perd 87 cents, soit 0,73%, à 118,30 dollars le baril, tandis que le Brent de la mer du Nord, livrable le même mois, recule de 96 cents, soit 0,82% à 116,74 dollars.

Le marché du pétrole hésite actuellement entre plusieurs facteurs haussiers - la saison des ouragans au large des côtes américaines, les tensions au Nigeria et avec l'Iran ou l'explosion d'un oléoduc en Turquie - mais aussi des facteurs baissiers comme l'augmentation de la production de l'Opep et une demande des pays industrialisés fragilisée par les records historiques du baril établis pas plus tard qu'à la mi-juillet.

Le dernier points hebdomadaire de l'EIA sur les réserves de produits pétroliers aux États-Unis se range dans la deuxième catégorie.

les stocks d'essence ont baissé bien plus fortement que prévu: de 4,4 millions de barils contre une diminution de 1,2 million de barils attendue. Mais les réserves de brut ont grimpé de 1,7 million de barils alors qu'une hausse de 300 000 barils était anticipée. Lers réserves de produits distillés ont progressé la semaine dernière de 2,8 millions de barils, contre &2,1 millions attendu. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!