26.07.2020 à 17:09

Glacier

«Le phénomène est tout simplement spectaculaire»

Le week-end dernier, un lecteur-reporter a filmé un spectaculaire phénomène naturel. Un imposant morceau de glace s’est détaché du glacier Tödi. Un glaciologue explique l’événement.

Sur le glacier Tödi, dans les Alpes glaronnaises, se trouve une épaisse calotte glaciaire. En fin de semaine passée, Daniel Landolt se trouvait dans la région avec quatre amis. Ils ont alors été les témoins d’un phénomène naturel à couper le souffle: un gros morceau de glace s’est détaché du glacier Tödi et a dévalé la montagne sous la forme d’une avalanche.

«Soudain, nous avons entendu un fort craquement, presque comme un coup de tonnerre», a déclaré Landolt. À ce moment, le petit groupe faisait une halte dans la cabane de montagne de Fridolinshütte, qui offre une magnifique vue sur le glacier Tödi. Landolt, un alpiniste expérimenté, a tout de suite compris que quelque chose dévalait sur un versant proche. Un regard en direction du glacier a confirmé son impression.

Landolt a réagi très rapidement et a sorti son téléphone portable pour filmer la rupture du glacier. Même pour lui, qui est un habitué de la montagne, le phénomène était impressionnant: «C’est tout simplement fascinant la manière dont les glaciers fonctionnent.»

Aucun lien avec le réchauffement climatique

Le glaciologue Matthias Huss, de l'Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL), considère le phénomène comme un processus tout à fait normal : «La neige s'accumule au sommet, devient de la glace et se déplace ensuite vers la paroi rocheuse où la glace finit par se détacher.» Le glaciologue suppose qu'environ 10'000 m³ de glace ont été libérés lors de cette rupture glaciaire. Il s'agit d'une rupture de taille moyenne, mais elle n'est pas dangereuse.

Selon Matthias Huss, des ruptures de cette ampleur ne sont pas dues au réchauffement climatique. Dans un climat plus chaud, elles pourraient même diminuer, car il y aurait tout simplement trop peu de glace qui s'accumulerait sur le sommet, qui pourrait alors se détacher.

Toutefois, avec des températures plus élevées, dans certaines situations, des chutes de glace beaucoup plus importantes peuvent se produire : «La glace réchauffée peut perdre son adhérence au sol et se détacher complètement.» En résulterait une avalanche d’une plus grande portée, qui pourrait menacer les infrastructures et même les villages. Mais le glacier Tödi «est actuellement stable parce qu'il est en haute altitude et qu'il y a relativement peu de fonte à cet endroit», explique le spécialiste. Contrairement aux glaciers de vallée comme le glacier d'Aletsch, les glaciers de sommet comme le Tödi, à 3614 mètres d'altitude, sont moins touchés par le changement climatique.

(Nathan Keusch/20minutes)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
13 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Bariloche

27.07.2020 à 19:55

C est plus impressionnant au Pepito Moreno ou dans l arctique et ça fait du bruit , beaucoup paient très cher pour voir ces spectacles

Pro Libertate

27.07.2020 à 03:29

L'hypothèse du réchauffement par CO2, c'est de la foutaise! Les glaciers du Groenland, d'Islande du Glacier Parc, aux USA, entre autre, avancent depuis 2016. Allez voir les données de la NASA. Beaucoup de glaciers reculent depuis la fin du petit âge de glace. Ils étaient bien plus petits il y a 2000 ans, en Suisse. Ne vous faites pas tout le temps manipuler avec des peurs irrationnelles.

cretindesalpes

26.07.2020 à 20:58

profitez, pendant qu'il y a encore ded Glaciers