bulle (FR): Le pilleur de troncs d'église aimait aussi le vin et l'herbe

Actualisé

bulle (FR)Le pilleur de troncs d'église aimait aussi le vin et l'herbe

Un jeune Suisse de 21 ans a avoué des dégâts et des vols commis aux dépens de l'Eglise. Il a aussi visité 41 caves d'immeubles.

par
Nando Luginbuhl

Le mystère planait depuis plusieurs semaines sur la Gruyère. Qui en voulait tant à la paroisse de Bulle et La Tour-de-Trème? Le 8 septembre, la façade et la cloche de l'église Saint-Pierre-aux-Liens étaient souillées à la peinture. Le 15 septembre, diverses effractions étaient commises dans ce même édifice et trois troncs d'église étaient pillés à la chapelle des Capucins. Quinze jours plus tôt, la statue de la Vierge de l'église de la Tour prenait feu. Tout un symbole.

Le 24 novembre, la police interpellait un jeune homme de 21 ans. Il a avoué avoir commis ces délits, à l'exception de l'incendie de la Vierge. Il s'est avéré ensuite que cela était un accident.

Mais son palmarès ne s'arrête pas là: «Il a aussi avoué 41 autres effractions commises entre mars et juillet», rapporte Pierre-André Waeber, de la police cantonale.

En fait le jeune Suisse, habitant la région, visitait aussi des caves d'immeubles. Il y pénétrait en arrachant les lattes en bois pour y dérober des bouteilles d'alcool et parfois aussi de la nourriture.

«Il a dit que c'était pour sa consommation personnelle», précise Pierre-André Waeber. A sa connaissance, le prévenu n'a pas constitué sa propre cave à partir de celles des lésés. Il a aussi avoué avoir acheté et consommé des stupéfiants, en l'occurrence du cannabis, pour plusieurs milliers de francs.

Ton opinion