Grèce: Le pilote qui a tué une nageuse russe est Romand
Actualisé

GrèceLe pilote qui a tué une nageuse russe est Romand

Le Fribourgeois de 42 ans placé en détention, dimanche, après l'accident mortel qui a coûté la vie à une nageuse russe a été remis en liberté lundi, après avoir été entendu par un procureur.

par
Frédéric Nejad Toulami

«Il est très affecté par ce qui s'est passé.» Ami romand du pilote fribourgeois de l'embarcation à moteur qui a mortellement percuté une touriste russe de 37 ans samedi soir, Alain* se trouve actuellement sur l'île de Rhodes (G). Samedi, il était sur la plage avec d'autres amis ainsi que les parents du quadragénaire en train de préparer le barbecue afin de fêter le 1er août lorsque le drame s'est produit au large de la plage de Afandou. Le pilote du bateau tractait des amis qui s'adonnaient au wakeboard, vers 20 h dans le nord est de l'île grecque, quand un choc et un bruit sourd furent ressentis. Après avoir coupé le moteur pour tenter de vérifier de quoi il s'agissait, en vain, le groupe d'amis est revenu sur la plage. Ce n'est que le lendemain matin que le corps presque décapité de la touriste russe a été découvert.

Libéré mais privé de quitter la Grèce

Une des questions principales repose sur la distance de la plage à laquelle le Fribourgeois de 42 ans naviguait: 150 m à en croire certains témoins sur place, cités par des médias russes, ou 500 m comme l'affirme le groupe d'amis. Mis en garde à vue dimanche, le pilote de hors-bord a été libéré ce lundi en tout début d'après-midi, après avoir été entendu par un procureur. Contactée par «20 minutes», la police de Rhodes précise lundi après-midi que le Fribourgeois est «libre, mais il n'a pas le droit de quitter la Grèce jusqu'à la tenue d'un procès à venir...» Selon l'officier de police, une majorité de témoins sur place le soir du drame semble indiquer que le hors-bord se trouvait à environ 500 mètres du rivage lorsque l'accident s'est produit.

«Sa vie est ici, rappelle son ami Alain*. Il habite depuis 17 ans à Rhodes, où il a monté une école de planche à voile.» L'enquête se poursuit.

*prénom d'emprunt

Ton opinion