Crash de SpaceShipTwo: Le pilote s'est détaché quand l'engin se disloquait
Actualisé

Crash de SpaceShipTwoLe pilote s'est détaché quand l'engin se disloquait

Le pilote de la navette de Virgin Galactic, qui a survécu au crash, est parvenu à se détacher pendant la désintégration de l'engin, alors que le copilote n'a pas survécu.

Peter Siebold, gravement blessé lors de l'accident, a expliqué aux enquêteurs que son «extraction du vaisseau était la conséquence de la désintégration de ce dernier» à 13'700 mètres d'altitude, a indiqué mercredi le Bureau fédéral d'enquête sur les accidents de transport (NTSB) américain,dans un communiqué.

Il est parvenu à «se détacher de son siège avant le déploiement automatique du parachute», a-t-il ajouté.

En revanche, le pilote n'était «pas au courant» que le co-pilote Michael Albury avait prématurément débloqué un système de queue pivotante destiné à ralentir l'appareil pendant son retour sur Terre avec un effet «feuille morte». Ce dispositif a été déclenché à Mach 1.0, au lieu de Mach 1.4 normalement.

Cette anomalie est pour l'instant la principale piste des enquêteurs pour comprendre les raisons du crash survenu le 31 octobre dans le désert du Mojave, en Californie (ouest des Etats-Unis).

Désintégration

SpaceShipTwo s'est désintégré quelques secondes après la manoeuvre qui, elle-même, est survenue quelques secondes après que la navette se soit séparée de son avion de lancement WhiteKnightTwo.

Une deuxième manette doit normalement être actionnée pour activer ce système de retour dans l'atmosphère, mis elle n'avait pas été abaissée lors de l'accident. Les enquêteurs ne savent toujours pas pourquoi le système s'est mis en route sans cette seconde manoeuvre. L'enquête du NTSB devrait durer au moins un an.

Cet accident constitue un revers important pour le milliardaire britannique Richard Branson et son rêve d'être un pionnier du tourisme spatial grâce à son entreprise Virgin Galactic.

L'entreprise de transport aérospatial espère toutefois reprendre dans les six prochains mois des vols d'essais avec un nouveau vaisseau, qui est achevé à 65%.

Quelque 700 réservations

Quelque 700 personnes, dont de nombreuses célébrités comme Leonardo DiCaprio, Ashton Kutcher et Demi Moore, ont déjà réservé des billets à 250'000 dollars pour une escapade spatiale avec Virgin Galactic, qui a indiqué qu'il y avait eu »un faible pourcentage de demandes de remboursements... dues à des raisons personnelles«, depuis l'accident.

M. Branson a reconnu lui-même que cet accident était un «horrible revers», tout en affichant sa volonté d'aller de l'avant. «Je ne pense pas que quiconque examinant ce programme souhaite que nous y mettions un terme», a-t-il déclaré sur la chaîne américaine NBC.

Le crash du SpaceShipTwo est survenu la même semaine que l'explosion de la fusée Antares, qui devait ravitailler la Station spatiale internationale (ISS), mettant en lumière les risques de l'exploration spatiale. (afp)

Ton opinion