Football – Insulté au stade après avoir fait son coming-out
Publié

FootballLe pionnier australien insulté au stade

Josh Cavallo, le premier professionnel en activité à avoir fait son coming-out, a été la cible d'insultes homophobes ce week-end.

par
Sport-Center
Le joueur en plein effort.

Le joueur en plein effort.

AFP

Son courage avait été salué de par le monde il y a à peine quelques semaines. Le retour à la réalité des stades a dû être violent, pour Josh Cavallo. Le latéral gauche de 22 ans, qui évolue au sein de l'Adelaïde United, a été la cible d'insultes homophobes ce week-end, alors qu'il affrontait, en déplacement, le Melbourne Victory (1-1).

Entré en seconde période, le joueur a été copieusement houspillé et s'en est plaint sur les réseaux sociaux. «Je ne vais pas prétendre ne pas avoir vu ou entendu les insultes homophobes au match, hier soir. Il n'y a pas de mots pour vous dire à quel point j'ai été déçu de constater que, en tant que société, on doit toujours faire face à ce genre de choses en 2022», a-t-il commencé.

«Ca ne devrait pas être accepté et on devrait faire plus pour que ces gens soient mis face à leurs actes. La haine ne gagnera jamais, a enchaîné le footballeur. Je ne m’excuserai jamais de vivre ma vérité et qui je suis en dehors de terrains de football. A tous les jeunes gens qui ont été victimes d'insultes homophobes, relevez la tête et continuez à chasser vos rêves. Le foot est un sport fait pour tout le monde, qu'importe d'où vous venez, votre couleur de peau et qui vous êtes.»

Celui dont la «sortie du placard» avait fait les gros titres en octobre dernier s'en est aussi pris aux réseaux sociaux: «A Instagram et à Twitter, je ne veux plus qu'aucun enfant ni aucun adulte ne reçoive le même genre de messages insultants que je reçois. Je savais vraiment qu'en étant ce que je suis, je devrais faire face à ça. C'est une triste réalité que vos plateformes n'en font pas assez pour que ces messages s'arrêtent.»

«Merci pour tous vos messages positifs, votre amour et votre support. Voir tout ça dépasse largement la négativité. Aux individus qui m'ont contacté après ce que j'ai dit au match, je vous remercie. Merci à tous ces fans. Ca m'a touché. L'amour gagne toujours», a-t-il conclu. Son message sur le réseau social à l'oiseau bleu a également été suivi d'un grand nombre de Tweets de soutien.

Son adversaire du jour, le Melbourne Victory, a aussi communiqué à la suite de ces incidents inacceptables: «Le club s'engage à célébrer la diversité dans le football, et condamne fermement ces comportements qui n'ont pas leur place dans notre club ou dans notre sport.»

Soucis liés à l’orientation sexuelle ou à l’identité de genre?

Ton opinion