Actualisé 02.04.2013 à 12:52

Suisse centrale«Le pire serait qu'on ait enlevé ma fille»

La jeune étudiante danoise portée disparue depuis mardi passé n'a toujours pas été retrouvée. Son père, qui ne croit ni à une fugue ni à un suicide, craint qu'elle n'ait été enlevée.

de
ofu

Toujours aucune trace d'Olivia, l'étudiante de 20 ans portée disparue depuis mardi passé. Ce jour-là, la Danoise, qui vit avec son petit ami à Zoug, s'était rendue à l'Université de Zurich. Mais elle n'était jamais arrivée à destination.

Le père de la jeune femme a raconté à «Blick» que sa fille n'était pas non plus rentrée à la maison comme d'habitude: «Son copain a contacté ses amis et ses proches, mais personne ne savait où elle était», a-t-il expliqué au quotidien alémanique.

Les parents d'Olivia ne pensent pas que leur fille se soit suicidée: «Dans ce cas, elle nous aurait au moins laissé une lettre d'adieu. Rien ne laisse croire qu'elle avait l'intention de mettre fin à ses jours.» Pour l'instant, la police zougoise n'a trouvé aucun indice qui privilégierait l'intervention d'une tierce personne. Mais le père de la jeune Danoise a un mauvais pressentiment: «Notre pire cauchemar serait que quelqu'un ait enlevé notre fille. C'est tellement frustrant de ne pas savoir comment elle va.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!