Actualisé 14.01.2014 à 16:41

Conflit

Le plagiat de Robin Thicke réglé à l'amiable

L'Américain est suspecté d'avoir pompé son «Blurred Lines» sur un titre de Marvin Gaye. Les deux parties sont tombées d'accord. Le plagiat est-il donc implicitement reconnu?

de
fec
L'Américain (à g.) a cartonné avec «Blurred Lines». Son hit, sorti en mars 2013, a été signé avec T.I. (au centre) et Pharrell Williams (à dr.).

L'Américain (à g.) a cartonné avec «Blurred Lines». Son hit, sorti en mars 2013, a été signé avec T.I. (au centre) et Pharrell Williams (à dr.).

Depuis plusieurs mois, le torchon brûle entre les héritiers de Marvin Gaye et Robin Thicke. La cause? Le chanteur américain, 36 ans, aurait plagié un morceau du légendaire soulman, «Got to Give it Up», pour son tube planétaire «Blurred Lines».

Selon Hollywoodreporter.com, Sony ATV, la maison d'édition de Thicke, a conclu un arrangement avec la famille de Gaye, mort en 1984. Les détails financiers de l'accord sont restés confidentiels.

Ce nouvel épisode vient contredire la version de Pharrell Williams, le co-auteur du hit. En septembre, il soutenait mordicus que les deux partitions étaient différentes.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!