Le plaisir solitaire féminin inspire les publicitaires
Actualisé

Le plaisir solitaire féminin inspire les publicitaires

Porno Chic. A qui s'adressent les pubs avec des femmes en position
équivoque? A l'homme? Ce n'est pas si certain...

Star de la photographie punk, Terry Richardson a commis une publicité audacieuse pour le parfum pour homme de Tom Ford: une femme nue faisant le grand écart. La morale est pourtant sauve, la bouteille de parfum masque élégamment un sexe épilé. Cette position frontale vient d'être reprise par la marque Baccarat, qui place la statue d'un chat en cristal entre les cuisses ouvertes d'un mannequin. Le Vénézuelien Santa Teresa fait de même avec une bouteille de rhum entre les cuisses d'une libertine du XVIIIe siècle. Sur une pub pour le couturier Ungaro, une jeune femme, main sous la robe, semble se masturber. Le magazine allemand Deutch a utilisé l'image d'un berger allemand, truffe sous la minijupe d'une blonde sulfureuse... Comment expliquer la répétion de cette position? «Ces publicités témoignent de l'évolution des mœurs: la femme a désormais le droit d'avoir des plaisirs solitaires; elle peut jouer avec des sex-toy allant de la glace Magnum glissée dans le maillot de bain à la bouteille de rhum, en passant par la bouteille de parfum», confie Gilles Lugrin, spécialiste de la publicité et fondateur de ComAnalysis. la femme objet est remplacée par la femme exhibition. A qui s'adressent ces pubs? Aux hommes? Pas sûr: 80% des parfums pour hommes sont achetés par des femmes.

Giuseppe Melillo

Ton opinion