États-Unis: «Le plus effrayant des accidents bizarres que je puisse imaginer»
Publié

États-Unis«Le plus effrayant des accidents bizarres que je puisse imaginer»

Un futur papa est mort dans l’explosion du dispositif qu’il était en train de construire pour sa gender-reveal party, fête lors de laquelle lui et sa femme allaient révéler le sexe de leur bébé.

L’Américain de 28 ans n’a pas survécu.

L’Américain de 28 ans n’a pas survécu.

Facebook

Un jeune homme de 28 ans qui s’apprêtait à vivre l’un des moments les plus heureux de son existence est brutalement décédé, dimanche à Liberty (New York). Christopher Pekny était en pleins préparatifs de sa «gender-reveal party», cette fête typiquement américaine lors de laquelle les futurs parents révèlent le sexe de leur bébé à naître. L’Américain était en train de construire un dispositif quand celui-ci a explosé, le tuant et blessant son frère âgé de 27 ans.

La police de l’État de New York n’a pas donné de détails concernant le dispositif en question ni sur les causes de l’explosion. Selon le «New York Times», il s’agissait d’une sorte de tuyau. L’unité de déminage de la police d’État mène l’enquête pour déterminer les causes du drame. Le frère aîné de la victime a évoqué «le plus effrayant des accidents bizarres que je puisse imaginer», ajoutant qu’il ne savait pas ce qui avait provoqué l’explosion.

Ce drame vient compléter une liste déjà longue d’accidents survenus lors de «gender-reveal parties» ou de «baby showers» aux États-Unis. Encore ce mois-ci, un homme domicilié dans le Michigan a été tué par un éclat d’obus tiré par un canon miniature. En avril 2017 en Arizona, puis en septembre 2020 en Californie, deux fêtes du même genre avaient déclenché des feux de forêt dévastateurs.

(joc)

Ton opinion