05.07.2020 à 19:43

Royaume-Uni

Elle a vécu 31 ans avec le même chat

Rubble, le plus vieux chat du monde, est mort ce printemps. Il allait avoir 32 ans, soit l’équivalent approximatif de 150 ans pour un être humain.

de
joc

Quelle impressionnante longévité! Rubble, qui détenait le record officieux de «plus vieux chat du monde», est mort ce printemps à 31 ans. En années humaines, cela équivaut à peu près à 150 ans. «Il a été un compagnon extraordinaire, que j’ai eu le plaisir de côtoyer pendant si longtemps», confie Michele Heritage, quinquagénaire établie à Exeter (sud-ouest de l’Angleterre).

Il est vrai que Michele et Rubble, un maine coon, ont parcouru un sacré bout de chemin ensemble. La Britannique avait reçu l’animal, qui n’était encore qu’un chaton, à l’occasion de son 20e anniversaire. «Je venais de quitter la maison et je me sentais seule, alors je l’ai adopté», raconte-t-elle. Michele pense que si son chat a vécu si longtemps, c’est dû en partie à l’amour qu’elle lui a donné: elle considérait Rubble comme son propre fils.

Exposition médiatique indésirable

«Je n’ai pas d’enfant et j’avais un autre chat appelé Meg, qui est mort à l’âge de 25 ans. Si on s’occupe bien de quelque chose, quoi que ce soit, il dure», estime la Britannique. D’après Michele, l’état de santé de Rubble s’est dégradé «très rapidement vers la fin». «Il ne mangeait plus et ne buvait que de l’eau. Il est devenu très mince. (…) Alors nous avons compris», confie-t-elle.

À l’occasion des 30 ans de son chat en 2018, la Britannique avait raconté qu’il était adorable mais «parfois grincheux à son grand âge.» Elle avait expliqué ne pas avoir voulu revendiquer le record du monde Guinness, craignant que son animal n’apprécie que très peu une exposition médiatique.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!