Racisme: Le PNOS traite Miss Suisse d'«abcès»
Actualisé

RacismeLe PNOS traite Miss Suisse d'«abcès»

La métisse Whitney Toyloy, Miss Suisse en titre, fait l'objet de propos racistes de la part d'un groupe d'extrême droite actif en Suisse alémanique, le PNOS (Partei National Orientierter Schweizer).

par
Adrian Müller/cgo

«La Suissesse brune représente un abcès qui bouffe l'indépendance de la Confédération helvétique», écrit le groupe sur son site internet. Même dénigrement pour la première dauphine de l'Yverdonnoise, Tekha Datta.

Contactée par «20 Minuten», l'organisatrice de l'élection, Karina Berger, se refuse à tout commentaire et assure qu'elle fera appel à la justice. Le discours du PNOS est en effet de la pure discrimination raciale. «Quelqu'un qui a des racines helvétiques ne ressemble pas à Toyloy», persiste à dire le leader du mouvement, Dominic Lüthard, qui ne craint guère les représailles, et qui ajoute: «Personnellement elle ne me plaît pas.»

Ton opinion