Le poker legal a joué cartes sur table
Actualisé

Le poker legal a joué cartes sur table

Le premier tournoi de poker avec
gain en argent liquide s'est tenu samedi à Genève .«20 minutes» vous invite à sa table.

«All in!» lance Chico. «Suivi!» rétorque son adversaire. Tous les jetons des deux joueurs sont lâchés en vrac sur le tapis vert. La mise est maximale. La tension palpable. Les spectateurs s'amassent autour de la table. Il s'agit de savoir qui des deux joueurs va décrocher son ticket pour la phase finale du tournoi. Les cartes se retournent. Dabord le flop (trois cartes) puis viennent le turn et la rivière. Les cinq cartes retournées, un cri de joie retentit d'un côté et un de désespoir de l'autre. «J'étais sûr de gagner sur ce coup», s'emporte Chico, qui avait pourtant un bon jeu en main. Le malheureux doit quitter la table. Fini les rêves de cagnotte. Au diable les 5000 fr.!

Comme Chico, ils étaient 256 joueurs (dont 12 femmes) à s'être inscrits au tournoi de poker qui s'est déroulé toute la journée de samedi dans la salle communale de Compesières. Pour l'occasion, le lieu avait pris des airs de saloon... sans la fumée. La musique, qui émanait d'un piano désaccordé, donnait l'impression de vivre une scène d'un des westerns de Sergio Leone. Chacun a ainsi joué son rôle. Les plus sérieux étaient venus coiffés d'une casquette et les yeux cachés derrière des lunettes noires. «Aucune faille ne doit être décelable», confie Bluff Never. L'heureux gagnant, le Genevois Joël Bondioni, a empoché 5680 fr.

Shahïn Ammane

Ton opinion